L’importance d’une bonne posture chez les adultes et les enfants et comment l’améliorer

Je trouve fascinant de constater que plus on tente d’améliorer notre santé et notre qualité de vie, plus on trouve les réponses en regardant en arrière. Le régime paléo est devenu tout un phénomène lorsqu’il nous a rappelé que les sources optimales d’énergie de notre corps ne provenaient pas des bâtonnets au fromage et des guimauves. Nous fonctionnons pratiquement de la même manière qu’il y a des milliers d’années. Nous venons au monde avec quelque 650 muscles squelettiques pour une raison. Les muscles servent à bouger le corps. Mais bien que nos ancêtres ne mangeant pas de céréales au chocolat pour déjeuner, ils ne menaient pas non plus une vie majoritairement sédentaire. Ce n’est pas un secret qu’un mode de vie sédentaire devant un écran quelconque a un effet négatif sur notre corps et je ne parle pas seulement de l’inactivité, mais aussi de posture. Voici donc quelques notions de base, conseils et trucs à connaitre et à mettre en pratique tout en étant debout, assis ou en mouvement.

La colonne vertébrale, les os et les muscles qui s’y rattachent sont à la base de la posture. Une bonne posture est importante parce qu’elle demande une force adéquate aux muscles appropriés et aide à prévenir des blessures chroniques, tout comme une mauvaise posture peut, à long terme, occasionner des tensions sur certaines parties du corps. Une bonne posture nous fait paraitre grand et confiant et nous voulons tous être au sommet de notre forme. Imaginez la colonne vertébrale de côté, la courbe naturelle de cette dernière a la forme d’un « S » peu prononcé où la courbe vers l’arrière prend forme vers l’extérieur au haut du dos jusqu’au milieu du dos et vers l’intérieur au niveau de l’abdomen au bas du dos. Si la courbe est trop prononcée en haut, nous avons ce que nous appelons une posture avachie, les épaules vers l’avant et le menton pointant généralement vers la poitrine. Essayez ce truc : demandez à vos enfants de se tenir droits et de se demander où se trouvent leurs oreilles par rapport à leurs épaules, sont-elles en avant ou en ligne avec celles-ci ? Si les oreilles sont en lignes avec les épaules, vous êtes en position neutre qui vous fait paraitre plus grand et qui requiert le support de toutes les structures censées être impliquées. Concentrons-nous sur les épaules : soyez conscient, discutez-en avec vos enfants et montrez-leur où sont les omoplates ou scapulas. Essayez de joindre doucement vos omoplates et abaissez-les. Qu’advient-il des épaules? Elles reculent vers la colonne et s’abaissent. Le thorax s’élargira et se relèvera. Ceci est une bonne posture de la colonne dorsale.

Si la courbe est trop prononcée dans le bas du dos, cela signifie généralement que nos muscles abdominaux ne sont pas contractés. La partie du centre est supportée par toutes les structures entourant l’abdomen, donc le fait de se fier entièrement à la colonne pour le maintien est néfaste. Essayez ce truc : demandez à vos enfants d’augmenter et d’exagérer la courbe naturelle du bas du dos. Qu’advient-il du ventre ? Il relaxe et ressort. Maintenant, contractez de façon consciente les muscles de l’abdomen, qu’advient-il au bas du dos? Il reprend sa courbe naturelle. Ceci est une bonne posture de la colonne lombaire.

Regroupons maintenant tous ces éléments : debout, contractez et bloquez les muscles de l’abdomen ou le tronc. Enlignez ensuite les oreilles à vos épaules, le menton bien haut. Pour terminer, joignez doucement les omoplates et abaissez-les. Pratiquez ceci devant un miroir ou faites une vidéo et observez votre posture. Faites l’exercice assis ou en marchant en vous concentrant sur ces éléments. Si cela ne vous parait pas naturel ou si ce n’est pas confortable, vous devrez vous reprendre plusieurs fois dans la journée.

Mais avant tout, nous devons bouger et utiliser ces 650 muscles sur une base quotidienne. Vous êtes ce que vous faites et la posture est un dérivé de ce que vous faites régulièrement. Bougez plus et encouragez les autres à bouger plus et, en général, la posture suit.

Chris Tremblay

Coordonnateur Régional, Canada atlantique