Partagez votre histoire BOKS

 

BOKS est offert dans plus de 900 écoles à travers notre grande nation. Dans chacune de ces écoles, nous retrouvons des enfants et des adultes qui ont des histoires extraordinaires à raconter; des histoires de transformation et de dévouement portant sur le pouvoir du sport de changer des vies.

 

 

 

Voici quelques-unes de ces histoires :

Roxanne Moeskops, la grand-maman bénévole (Airdrie, Alberta)

École BOKS depuis 2016.

La santé et l’activité physique ne devraient pas être dictées par l’âge. C’est pourquoi BOKS a été créé comme un programme inclusif pour les enfants aussi jeunes que la maternelle. Mais ce principe fonctionne aussi dans l’autre sens. Faites connaissance avec Roxanne, une entraîneuse BOKS dévouée qui est aussi une grand-mère et bénévole très active au sein de sa communauté.

« Elle fait preuve de beaucoup d’enthousiasme et de dévouement envers notre programme BOKS. En tant que grand-mère à la retraite, elle se présente à chaque journée BOKS prête à aider et à exécuter le programme au mieux de ses capacités. J’espère seulement que les enfants réaliseront qu’elle est un modèle formidable et que j’aurai la même énergie et le même enthousiasme quand j’aurai son âge ». -Jaret, entraîneur en chef

Roxanne comprend le pouvoir du travail d’équipe. Elle souligne allégrement l’importance des qualités de chef de Jaret pour le succès de BOKS à son école.

« Jaret est toujours enthousiaste et une source de motivations pour les enfants. Il fait la démonstration de la compétence de la semaine et il invente de nouveaux exercices quand nous disposons de temps supplémentaire. Ce fut une expérience formidable de faire du bénévolat avec lui. »

Yves Bolduc, entraîneur, coureur et nommé l’entraîneur BOKS du Québec pour l’année 2018 (Shawinigan)

École BOKS depuis 2016.

« Quand j’ai lancé BOKS dans notre école plus tôt cette année, il était difficile de mesurer l’impact du programme sur les enfants. Par la suite, certains enseignants m’ont dit que les enfants demandaient le programme le matin parce qu’ils aimaient les Boum BOKS (le programme d’activité physique quotidienne de BOKS) offerts pendant la journée d’école.

Au cours des deux derniers mois, nous avons également mis en place une course BOKS selon le plan proposé par le programme. Quelques 20 minutes utilisées pour bouger! Il y a même un enseignant qui a couru 1 km pour la première fois en participant avec ses élèves lors de notre journée de sports. Il est un bon modèle de rôle pour les élèves. BOKS est un outil polyvalent qui offre des exercices permettant aux enfants de bouger et de s’amuser.

Nous avons vraiment vu l’impact du programme BOKS lors de notre journée sportive annuelle où les enfants doivent courir 500 m (de la maternelle à la 2e année) et 1 km (de la 3e à la 6e année). J’ai organisé cette activité pendant plus de 5 ans, et cette année tous les étudiants (220 étudiants au total) ont participé à la course. Pour beaucoup, la course était difficile, mais ils ont réussi à alterner marche et course. Certains enfants ne montent pas sur le podium, mais ils reçoivent tous une médaille pour leurs efforts. Pour moi, l’impact de l’activité physique n’est pas seulement physique; il apporte un sentiment de fierté et d’auto-amélioration. Ce sentiment de pouvoir dépasser ses limites encourage l’enfant à continuer à bouger pour s’améliorer. » – Yves Bolduc

Nevaeh, une enfant BOKS très spéciale (Estevan, Alberta)

École BOKS depuis 2017.

Traduction de la lettre:

De : Nevaeh
Mercredi 20 juin 2018
À :BOKS Canada, 8100 Highway 27, Woodbridge (Ontario), L4H 3N2
Courriel : bokscanada@bokskids.org
Chère Kathleen Tullier, fondatrice et directrice générale de BOKS,
Je m’appelle Nevaeh Wakely et je vais à l’école (********) à Estevan au Saskatchewan. Je veux vous parler d’une très bonne enseignante qui s’appelle Madame Shannon Codey. Elle a amené BOKS à mon école. Les jeux, le cri « Vive BOKS! » et les collations sont mes parties favorites de BOKS. BOKS est pour les enfants de la maternelle jusqu’à la huitième année. Beaucoup d’enfants participent. Madame Codey est respectueuse, amicale, cool et gentille. Je suis heureuse que Madame Codey ait amené BOKS à mon école.
Sincèrement,
Nevaeh

Rien ne met plus de chaleur dans notre journée que des courriels comme celui-ci!

Allan Power, entraîneur BOKS 2018 pour la région de l’Atlantique du Canada (North River, Québec)

École BOKS depuis 2017.

 « J’ai entendu parler du programme BOKS pour les enfants l’année dernière lorsque j’ai assisté à la conférence nationale de la PHE (éducation physique et sur la santé) à Saint-Jean. J’ai participé à la séance BOKS offerte durant la conférence et j’ai immédiatement désiré en faire l’essai à mon école. Le directeur de mon école a approuvé ma demande dès que j’ai mentionné le programme et il a tout fait en son pouvoir pour m’aider à démarrer. Il a imprimé des dépliants pour le personnel et des affiches pour les enfants afin de les sensibiliser au programme. Il a aussi utilisé notre panneau de signalisation communautaire pour annoncer le programme. J’ai ensuite expliqué le programme à notre personnel lors d’une réunion et huit enseignants ont offert de m’aider, ce qui était génial! La réponse des parents a été très bonne et plusieurs ont offert de nous aider.

Nous avons commencé le programme en janvier de cette année et nous l’avons offert pendant 16 semaines (8 semaines pour le primaire et 8 semaines pour l’élémentaire). Nous avons offert le programme le matin de 8 h à 8 h 30 et 30 enfants du primaire et 60 enfants de l’élémentaire ont participé. Ceci correspond approximativement au tiers des élèves de notre école, ce que j’ai trouvé incroyable! En ce qui concerne le programme, je n’ai que de bonnes choses à dire à son sujet. Je prévois continuer le programme, mais aussi de le prolonger en commençant à l’automne afin que nous puissions faire bouger les enfants plus tôt et plus souvent!

Les éléments du programme qui me plaisent sont les suivants :

  • Les plans de cours sont simples (ce qui est très bien) et ils peuvent être adaptés facilement.
  • Les plans de cours ne nécessitent pas beaucoup de temps pour l’installation ou d’équipement
  • Le programme est gratuit! Chaque école de la maternelle jusqu’à la 9e année devrait offrir ce programme!
  • Le programme fournit tout l’équipement en plus d’un curriculum qui comprend un nombre plus que suffisant de plans de cours, d’idées et d’activités pour les enfants.
  • Le portail du site est un excellent outil. Il inclut l’accès à tous les documents, toutes les activités et toutes les vidéos qui expliquent comment effectuer correctement tous les mouvements et exercices.
  • Les plans de cours incluent aussi un segment sur la nutrition à la fin de chaque séance, ce qui m’a semblé une bonne idée, en particulier pour les jeunes enfants en leur enseignant des habitudes alimentaires saines.
  • L’enfant BOKS de la semaine est une bonne idée. Quand certains des enfants reçoivent le titre, c’est comme le matin de Noël pour eux! Ils sont en extase! Un parent m’a dit que leur fils a dormi avec son certificat pendant des semaines parce qu’il était si fier.
  • Pour terminer, le programme est polyvalent. Il peut être offert avant, pendant ou après l’école. Il peut durer de 8 à 24 semaines. Il peut aussi être offert à l’extérieur. S’il n’y a pas assez d’enseignants pour gérer le programme, vous pouvez demander aux parents d’être des entraîneurs. Le programme devrait intéresser différentes écoles en termes d’horaire, de participation communautaire, etc.

En ce qui concerne mon expérience personnelle, je peux vous dire que beaucoup d’enfants étaient très excités les matins du programme. Ils courraient dans l’école, changeaient leurs chaussures aussi vite que possible et se rendaient au gymnase pour s’exercer! Si certains élèves avaient un cours d’éducation physique et une séance BOKS le même jour, ils se précipitaient pour me dire, « j’ai deux cours de sport aujourd’hui! Un cours BOKS et un autre cours avec vous! » Les enseignants qui ont participé au programme ont également apprécié BOKS. Ils attendaient avec impatience ces matins, tout comme moi. Je pense qu’ils ont aimé interagir avec les enfants dans un cadre différent, tout en faisant de l’exercice! Les jours BOKS, je me sentais mieux; j’étais plus alerte et je parvenais à me concentrer plus facilement. J’ai donc personnellement remarqué une différence. Quand le programme a pris fin, nous avons eu beaucoup de visages tristes et beaucoup d’enfants ont dit, « j’aimerais avoir une séance BOKS aujourd’hui, monsieur Power ». À ce jour, lors des cours d’éducation physique, j’ai toujours un élève qui me dit, « oh, ouais. Je me souviens de cet exercice pendant BOKS ». Quand j’entends ces commentaires, je sais que le programme a réussi.

Pour résumer, c’est un programme qui a un impact positif sur nos élèves, notre personnel et la communauté scolaire. C’est un programme qui favorise l’exercice, la nutrition et les choix santé. C’est une excellente façon de commencer la journée, et quand chaque séance prend fin, tout le monde quitte le gymnase se sentant mieux que lorsqu’ils y sont entrés. » – Allan Power

Avez-vous une histoire BOKS à nous partagez? Envoyez-la nous à : bokscanada@bokskids.org