Ce que signifie le bénévolat avec BOKS

On arrive tous à un moment donné dans notre vie où on pense à redonner. Pour certains, ça arrive à l’adolescence en aidant avec les plus jeunes ou en copiant nos parents ou nos modèles et en appuyant leurs causes. Pour d’autres, ça arrive un peu plus tard, une fois les enfants élevés et la charge de travail un peu plus légère. Peu importe quand le désir de faire du bénévolat se fait sentir, il provient du fait que nous avons un besoin inné d’aider. Lorsque nous aidons ou que nous faisons du bénévolat, nous contribuons à la sécurité de la communauté. Ça permet d’acquérir de nouvelles compétences, de prendre de l’assurance et d’enrichir des vies. Ça crée un effet d’entrainement de donner au suivant qui peut aussi inspirer les autres à s’impliquer dans leur communauté. Aider notre communauté est bénéfique pour tous, même nous.

Les opportunités de faire du bénévolat ne nous sont pas toujours offertes sur un plateau d’argent. Trouver un endroit où faire du bénévolat et s’impliquer à fond peut représenter un défi. BOKS Canada (préparons la réussite des enfants) offre une chance unique d’aider en faisant faire de l’activité physique aux enfants à l’école. À titre d’entraineur BOKS, vous réaliserez rapidement que donner votre temps vous sera aussi bénéfique. Les entraineurs BOKS incorporent l’activité physique dans leur propre journée en menant, démontrant les exercices et en participant à la panoplie de jeux et d’activités offerts par BOKS. Cela entraine, sans aucun doute, un regain d’énergie physique et mental chez l’entraineur. L’ambiance est amusante et le programme offre une chance unique d’encadrer et d’influencer de façon positive les enfants. L’activité n’aide pas juste sur le plan physique, elle renforce aussi la confiance en soi.

Il est fort probable qu’il y ait un lien entre l’école et l’entraineur, dans la plupart des cas l’entraineur a un ou des enfants inscrits à cette école et ils participent aux sessions BOKS. En effet, cela permet aux entraineurs de passer plus de temps avec leurs enfants et ces derniers sont motivés de voir leurs parents dans le rôle de meneurs, une autre excellente raison de faire du bénévolat. C’est une opportunité toute naturelle de montrer l’exemple qui connecte les entraineurs-modèles à leurs enfants et à leur école. L’immersion dans le programme BOKS a aussi une incidence directe sur les discussions, les choix et le style de vie des enfants. Les sujets abordés dans les sessions se poursuivent souvent à la maison. Les jeux, les conseils sur la nutrition et les talents de meneurs reflètent souvent jusqu’à la maison.

Un de nos entraineurs a justement fait part de son expérience : ma fille m’a demandé du yogourt et des fraises comme collation la journée même où nous avons discuté de choix santé et de collations pendant les astuces BOKS. Elle a 6 ans et elle nous demande 2 ou 3 fois par semaine de vérifier les étiquettes de nutrition pour s’assurer qu’il y a bien 12 grammes de sucre ou moins dans les produits choisis. Voici donc un autre exemple concret qui signifie qu’elle assimile bien les informations reçues pendant les astuces BOKS.

Ce lien qui existe entre l’entraineur et l’école resserre les liens de cette microcommunauté que constitue l’école en fournissant des ressources additionnelles sous forme d’activité physique. Ce sont des minutes, voir des heures supplémentaires d’activité physique qui sont offertes puisque BOKS n’affecte en rien les programmes déjà existants ou encore les cours de conditionnement physique. Les sessions BOKS sont entièrement supervisées et se déroulent dans un environnement sécuritaire aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Aider la communauté en s’impliquant dans le milieu scolaire peut possiblement avoir un effet bénéfique sur l’infrastructure sociale future. Un peu comme d’autres campagnes de sensibilisation telles qu’arrêter de fumer, le port de la ceinture, le recyclage et le harcèlement, l’exercice devrait faire partie intégrante de la vie de nos enfants et devenir ainsi la norme. Quelle sensation merveilleuse que celle de savoir qu’on fait partie de la solution.

 

Chris Tremblay

Coordonnateur régional BOKS pour le Canada atlantique,et aussi entraineur bénévole BOKS et modèle pour mes enfants.