Ce qui fonctionne pour les écoles BOKS à travers le pays

Histoires de réussite, trucs et astuces de partout au pays

Nous avons régulièrement des nouvelles de nos entraineurs et nous avons souvent la chance de visiter votre école et d’assister à vos séances BOKS. À chaque fois, nous avons été impressionnés par ce que nous avons vu à travers le pays. MERCI pour tout ce que vous faites pour faire de BOKS un succès d’un bout à l’autre du pays. Cet article fera le tour de certaines leçons apprises et des meilleures pratiques qu’il vous sera possible d’implanter afin que votre programme BOKS ait le plus d’impact possible sur votre communauté scolaire.

Ayant franchi le cap des 1000 écoles en moins de 5 ans, nous voulons souligner certaines réussites et leçons apprises en démontrant comment BOKS peut être instauré dans différents environnements dans une grande diversité de communautés scolaires ayant différents besoins.

Voici seulement deux exemples à travers tout le Canada où le programme a eu un impact.

 

L’Ouest du Canada (Colombie-Britannique)

C’est dans le district scolaire 73 à Kamloops (C.-B.) que le programme BOKS y a une de ses plus grandes longévités et c’est en grande partie grâce à Sherry Stade (coordonnatrice de la promotion de la santé dans les écoles du district), qui a présenté BOKS aux écoles de son district après avoir assisté à un atelier d’EPS Canada en 2015.

« Le district scolaire 73 utilise le curriculum BOKS comme stratégie de district pour améliorer la santé du cerveau et fournir une passerelle de mise en forme à la fois pour les élèves et les professeurs. Le curriculum BOKS a aidé de façon significative les enseignants généralistes à offrir un programme de qualité à leurs élèves », dit Sherry Stade.

Sherry a tout de suite réalisé les avantages qu’aurait sur son district scolaire l’implantation d’un programme d’activité physique à l’échelle des districts. Cette initiative qui ferait bouger les élèves plus souvent et qui aurait un impact sur leurs esprits, leurs corps et, à la fin de la journée, leurs succès académiques. Sherry a tenu un rôle déterminant dans le lancement de BOKS et dans le maintien du programme au cours des trois dernières années. Grâce à ses efforts, les bénévoles de BOKS ont pu offrir des séances d’entrainement locales et participer à des symposiums sur la santé pour les élèves de 6eannée. Le programme BOKS comporte plusieurs facettes au sein du district avec des écoles qui offrent le programme avant les classes, pendant les 30 premières minutes de classe, pendant le cours d’éducation physique et en programme parascolaire.

L’automne dernier, certaines écoles du district ont aussi participé à notre étude menée par Propel (Université de Waterloo). Ceci a donné à leurs élèves l’opportunité de porter un podomètre, de faire le suivi de leurs niveaux d’activités, et ce, avant de participer au programme et pendant le programme BOKS. Les résultats seront analysés et remis aux responsables du district dans le but de les aider à maintenir les efforts nécessaires pour garder les élèves plus actifs par l’entremise du programme BOKS.

Alors, pourquoi le programme BOKS a-t-il eu un si grand impact dans le district 73?

Le fait d’avoir une liaison clé entre le programme BOKS et le district scolaire s’est avéré être fantastique. Sherry n’a pas ménagé ses efforts pour enrôler les écoles de cette région et pour offrir son soutien pour la livraison de matériel, pour la formation ou tout autre besoin.

« Ce que j’aime à propos du programme BOKS c’est la facilité d’utilisation du curriculum – tout y est bien décrit et facile à suivre pour nos enseignants. Nous avons des spécialistes en éducation physique ainsi que des généralistes qui l’utilisent et ils sont d’accord pour dire qu’il est facile à mettre en œuvre. Nous avons des groupes de plus de 100 participants et des groupes de 10. Le programme est efficace et a un impact. Toutes les écoles à travers le Canada devraient offrir le programme BOKS pour faire bouger leurs élèves », dit Sherry Stade.

Merci Sherry pour le travail accompli dans le district scolaire dans le but de faire bouger vos élèves grâce à BOKS!

 

L’Est du Canada (Terre-Neuve)

Allan Power, professeur d’éducation physique à l’école All Hallows Elementary de North River (T.-N.), a entendu parler du programme BOKS pour la première fois en 2017 alors qu’il assistait à la Conférence nationale d’éducation physique et santé à Saint-Jean. Il a assisté à une séance BOKS présentée lors de la conférence et a immédiatement pensé à l’offrir à son école. La conférence ayant lieu fin mai, il a attendu le début de l’année scolaire 2017/2018 pour lancer le programme. Dès le tout début, le directeur de l’école a donné son accord et a tout fait pour l’aider à lancer le programme. Le directeur a fait imprimer des dépliants pour le personnel et des affiches pour les enfants pour les informer de l’existence du programme. Il a aussi réussi à convaincre l’école d’annoncer le programme sur les panneaux publicitaires routiers de la communauté. L’appui de votre directeur d’école est sans aucun doute un élément clé de réussite du programme BOKS. À titre de membres du personnel BOKS, nous sommes ici pour vous aider à obtenir le soutien et l’aide nécessaire pour expliquer à votre équipe de direction en quoi consiste le programme. Faites-nous savoir si vous avez besoin d’aide à ce sujet.

« J’ai décrit le programme à nos employés lors d’une réunion et 8 professeurs se sont offerts pour aider, c’est fantastique! Nous avons aussi eu une excellente réponse de la part des parents et plusieurs ont aussi offert leur aide. Nous avons lancé le programme en janvier 2018 en l’offrant aux élèves pendant 16 semaines (8 semaines au primaire et 8 semaines à l’élémentaire). Nous avons décidé d’offrir les séances le matin de 8 h à 8 h 30; et nous avons eu 30 inscriptions au niveau primaire et 60 au niveau élémentaire. Ceci constitue le tiers des élèves de l’école, je trouve ça fantastique! Pour ce qui est du programme, je n’ai que du bon à en dire. Je planifie continuer à offrir le programme, de plus, je prévois commencer dès l’automne pour faire bouger les enfants encore plus », dit Allan Power.

Voici les aspects du programme qui ont plu à Allan :

  • Les séances sont simples et facilement adaptables.
  • Les séances ne nécessitent pas beaucoup de temps de préparation ou de matériel.
  • C’est gratuit! Toutes les écoles de la maternelle à la 9eannée devraient offrir ce programme!
  • Tout le matériel est fourni de même que le curriculum qui contient suffisamment de séances, d’idées et d’activités à faire avec les enfants (NOTE: les écoles peuvent dès maintenant faire la demande pour obtenir leurs trousses de départ BOKS).
  • Le portail de l’entraineur est excellent. Il inclut l’accès à tous les documents, les activités et les vidéos qui expliquent à merveille les mouvements et les exercices.
  • Les séances ont aussi un volet sur la nutrition, ce qui en soi, est un très bon point, particulièrement pour enseigner de saines habitudes alimentaires aux plus jeunes.
  • L’enfant BOKS de la semaine est une bonne idée. Quand certains enfants reçoivent leur récompense, c’est comme le matin de Noël pour eux! Ils sont fous de joie! Un parent m’a même dit que son fils avait dormi avec son certificat pendant des semaines tellement il était fier.
  • Le programme est flexible. Il peut être offert avant le début des classes, pendant ou même après. Il a une durée qui varie entre 8 et 24 semaines. Les séances peuvent se donner à l’extérieur. Si vous n’avez pas assez de professeurs disponibles, vous pouvez demander l’aide des parents. Tout ceci rend le programme attrayant en matière de la planification et de l’implication de la communauté.

« Par expérience, je peux vous dire que nous avons eu beaucoup d’enfants excités les matins où le programme était offert. Ils se précipitent dans l’école pour changer de souliers le plus rapidement possible et se rendre au gymnase pour bouger! Et si certains élèves avaient un cours d’éducation physique et BOKS le même jour, ils s’empressaient de venir me le dire : j’ai deux périodes de gym aujourd’hui! Une avec vous et une autre avec BOKS! Les professeurs impliqués ont aussi apprécié le programme. Ils attendaient ces matins avec impatience et moi aussi d’ailleurs. Je crois qu’ils aimaient cette façon différente d’interagir avec les enfants sans parler des exercices! Lors des jours BOKS, j’avais l’impression de me sentir mieux, plus alerte, plus concentré, j’ai donc constaté personnellement une différence. À la fin du programme, on a eu beaucoup de visages tristes et plusieurs enfants ont dit : j’aurais aimé encore avoir BOKS aujourd’hui, Monsieur Power. Encore aujourd’hui, pendant les cours d’éducation physique, il y a toujours un élève qui s’exclame : Ho oui, je me souviens avoir fait cet exercice avec BOKS; ou bien : Je sais comment faire, on l’a fait avec BOKS. C’est en entendant ce genre de commentaires que je réalise que le programme a été un succès ».

« En résumé, ce programme a eu un impact positif sur nos élèves, notre personnel ainsi que la communauté scolaire. Ce programme fait la promotion de l’exercice, de la nutrition et de choix santé. C’était une façon fantastique de commencer la journée, tout le monde quittait le gymnase se sentant beaucoup mieux qu’à l’arrivée. Je recommande ce programme à toutes les écoles », dit Allan Power.

Allan a très bien résumé l’impact considérable du programme BOKS sur la communauté scolaire, en commençant avec les élèves impliqués en passant par les parents et le personnel. Son programme a eu un impact du début à la fin avec l’implication et le soutien du directeur et la large participation du personnel dans sa communauté scolaire. Ceci est une excellente façon de lancer BOKS à votre école. Vous avez fait un excellent boulot, Allan – merci d’être un champion dans votre communauté!

Nous aimerions avoir des nouvelles des autres entraineurs à travers le pays. Faites-nous savoir ce qui fonctionne pour vous et comment vous avez lancé le programme BOKS pour donner un impact positif dans votre école ou votre district scolaire. Nos entraineurs à travers le pays bénéficieront de votre expérience – vos succès sur le terrain, testés et réels (et peut être même ce qui n’a pas été un succès).

Je vous souhaite le meilleur des succès avec vos séances BOKS actuelles!

Shannon MacMillan

Gestionnaire des programmes et de la formation BOKS